Jump to content

Ocean

SlopeEdge
  • Content Count

    375
  • Joined

  • Last visited

Personal Information

  • City
    Montreal

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Gros merci à @Shane pour la traduction! la mienne serait plutôt franglophone
  2. @Shane I have to say, their social media management is on point! If only they would dedicate someone to Edelweiss in that same capacity (and probably some of their other hills too!). While I still think a heated six pack is ridiculous for that run, and I have never seen excessive lines (but I don't ski mornings/early afternoons..), I'm excited to see the new lift - let's hope it's as fast as the Atomic!
  3. @John Ball so nice to see this thread bumped on the HOTTEST day of the summer!!! ❤️
  4. You sure can't beat the views at Mont Sainte-Anne - the heat that day was oppressive in the city, great choice to get out to the mountain!
  5. @Shane yeah I didn't go the first year I heard about it either because it sounded more like a training camp, but last spring I messaged them and they said it was totally cool for me to come ski through the park, and just to be mindful in the park of other skiers/riders using the features. Last night there was another skier who showed up to do the same as me! Day 3 and 4 had me too beat to think about writing trip reports, so those are forthcoming today Also, with the lift or without, it's not a huge hike up as the park isn't all that long. Maybe a ten minute hike depending on how fast you are? I hiked it a few times last year when I didn't have the right gloves on the first day, and then learned how to use the rope tow, it was kind of fun! Albeit a little bit sketchy. Currently, it's really great to be able to watch all the participants from the chair. For the waterslides, we didn't make it in time, but last year it is the one directly behind the wavepool where you carry up an inflatable and ride down on it. Not sure of the name, but I'm assuming they opened the same slide this year. Also the surf lessons were for "pre-inscrits" AKAMP participants so I'm not sure if that means the people who registered for the whole session or everyone taking part in a session. Either way, it's a huge bonus!
  6. Après un vendredi soir tardif, nous nous sommes reposés samedi matin et je n'ai pas pu assister au jam Nikita Girls Who Ride, qui s'est déroulé de 13h à 17h, un quart de travail par rapport à la session du soir de l'an dernier, qui offrait des conditions parfaites de jour. Nous sommes arrivés à Saint-Sauveur vers 15h30, juste à temps pour le déluge de pluie tombant du ciel. En raison de la sévérité des conditions météorologiques, ils ont arrêté le télésiège pendant un bref moment jusqu'à ce que le risque de foudre et de vent soit passé. Nous avons traîné dans la voiture pendant la pluie et nous nous sommes préparés à rouler! Après avoir enregistré, je me suis dirigé vers la remontée mécanique, les gens sont revenus après la pluie, et bientôt tous les sièges de la remontée ont été remplis d'un flot constant de skieurs et de riders. Les gens se regroupaient au sommet et se rendaient au parc, la première caractéristique étant un grand tube à enjamber, suivi d'un tuyau. Ensuite, la partie principale du parc comportait une douzaine d'éléments ou plus avec plusieurs lignes possibles. J'ai skié sur un certain nombre de descentes, puis j'ai fait une pause rapide, juste à côté de la rampe de patinage, qui était également en pleine utilisation. La remontée était encore pleine et elle est restée comme ça la majorité de la nuit. À un moment donné pendant ma pause suivante, il a recommencé à pleuvoir, mais cette fois-ci, le tonnerre et la foudre sont restés à distance et le télésiège a poursuivi sa course. Ce n'est que vers la dernière heure de la nuit que le flot des gens s'est un peu atténué. Il était donc beaucoup plus facile de faire des boucles plus rapides dans le parc avec moins de skieurs et de planchistes à prendre en compte. Après la fermeture des remontées mécaniques, nous nous sommes dirigés vers la fête de l'AKAMP au parc aquatique, malheureusement nous avons manqué l'heure limite pour accéder aux cours de surf gratuits et au glissade, mais ce fut formidable de rester au T-Bar et siroter des pina coladas. En fin de soirée, nous sommes rentrés chez nous pour l'après-ski : fromage grillé au cheddar vieilli sur pain aux pommes pour se détendre avant le troisième jour demain ! La première partie, avec un tuyau immédiatement après. La vue depuis la chaise ! Le parc vu du lodge, avec le sk8 park à l'ombre de la structure blanche. Il y avait toujours au moins vingt personnes ou plus dans le parc, le télésiège étant rempli de skieurs et de planchistes ! Après la pluie, le soleil est sorti ! L'arc-en-ciel AKAMP ! Ilana déchire à travers le parc. Dernière descente de la journée pano ! La brume flotte au loin au-dessus des montagnes. Girls who ride: late night edition. Ilana et le coucher du soleil. AKAMP after party avec une session de surf gratuite pour les participants AKAMP ! Le T-bar qui sert de délicieuses boissons. Pano du T-bar, piscine à vagues et éclairage. J'ai filmé le flot de gens qui frappaient le sommet des éléments du parc : June_29_2019_082.MOV
  7. After a late night Friday, we took it easy Saturday morning and I didn't get to the Nikita Girls Who Ride jam, which was from 1-5pm, a shift from last year's evening session, one that offered perfect daytime conditions. We got to Saint-Sauveur around 3:30, just in time for the deluge of rain falling from the sky. Due to the severity of the weather, they stopped the lift for a brief time until the risk of lightning and wind had passed. We hung out in the car during the rain and got ready to ride! After checking in, I headed to the lift, people were trickling back in after the rain, and soon every chair on the lift was filled with a steady stream of skiers and riders. People would cluster at the top and drop in to the park, with the first feature being a large tube to ride over, followed by a pipe. Then, the main section of the park had twelve or more features with several possible lines. I skied through a number of runs and then paused for a quick break, right next to the skate ramp; which was also in full use. Then I headed back for the next round of loops.The lift was still full, and stayed that way most of the night. At some point during my next break, it started raining again but this time the thunder and lightning stayed at bay and the lift continued running. Only towards the last hour of the night, the flow of people tapered off a little bit. This made it much easier to do faster loops through the park with fewer skiers and riders to be mindful of. After the lifts closed, we headed over to the AKAMP party at the water park, unfortunately we missed the cutoff time to access the free surfing lessons and waterslide, but it was great to hang out at the T-Bar and sip on pina coladas. At the end of the evening, we headed home to après ski: grilled cheese with aged cheddar on apple bread to wind down the night and relax before day 3 tomorrow! The first feature, with a pipe immediately following. The view from the chair! The park viewed from the lodge, with the sk8 park under the white shade structure. There were always at least twenty people or more in the park with the chairlift being full of skiers and riders! After the rain, the sun came out! The AKAMP rainbow! Ilana shredding through the park. Last run of the day pano! The mist floats over the mountains in the distance. Girls who ride: late night edition. Ilana and the sunset. AKAMP after party with a free surfing session for AKAMP participants! The T-bar serving up delicious drinks. Pano of the T-bar, wave pool and lighting. I captured some video of the stream of people hitting the top of park features: June_29_2019_082.MOV
  8. @Shane I'm trying to make it to all the nights. Last year I made it to four nights but I was also in Ottawa for part of that time so it was harder. This year, I was thinking I would do all the nights and whatever day has the best weather, so probably Monday. But even showing up at 5 is just fine, the snow is still soft. I love the ski lift - you can watch everyone go through the park on the ride up! They felt the rope tow last year was a bit sketchy - it was super fast and a bit tricky to catch. But it sure was fun! The terrain is a bit less steep which makes it much easier to stop at the bottom compared to last year. There's also a lot more pipes and rail features in the park this year, so far no big jumps, but since the park is changed at the start of each day, these could be still to come.
  9. It barely feels like a month has passed since Sommet Saint-Sauveur's skison ended....because really it's only been 21 days! And yet the AKAMP hype is real! AKAMP, now in its 12th year, is a mirage of a snow park in the heat of the summer. This year for the first time, the snow park is located next to the Babalou chairlift on Mont Avila right in front of the main lodge. The new terrain offers some advantages, the first being a more gentle profile, making the park a bit more accessible to novice freestyle skiers and riders, and the second being a lift serviced snow park! AKAMP runs 9AM to 9PM daily with options for a daytime pass (9AM-5PM) or an evening pass from 5PM-9PM. I spend the day at the office before heading out around 4:30, figuring I'd be stuck in traffic on the 15 but it turned out to be fluid until the 440, and then stop and go through to Saint-Jerome - still, not bad for a long weekend Friday. A few drops of rain hit my windshield on the drive up, but since AKAMP runs rain or shine, I was prepared for the forecast either way - cloudy, with threats of 1-4 mm of rain after 7pm. I arrived on site around 6:30 and sipped a cider while getting ready, registered, and then prepared to catch my first chair of the day! The Babalou lift, for the uninitiated, is a cute, slow moving, two-seater, and provides an excellent view of the park on the ride up. There weren't a whole lot of people out this evening, but definitely a steady flow. The park was set up with several features, rails, pipes, ramps, and the run is groomed such that you can ski on and off without having to upload, skis in hand. The lift, however, doesn't go all the way to the top of the park, so a bit of hiking, or skating, or hopping, depending on your situation, is needed to get to the top, where there are a few more features installed. I arrived a bit on the late side so am saving the hike for tomorrow. I spent the next two hours cruising down the fast and hard brown sugar, probably sun-baked from the afternoon as just beneath the surface, it was still fluffy. I don't do park but it's relatively easy to ski around the features and respect the space and timing of the freestylers who are using the features. With an assortment of music being played at the sk8 park below, it's a super chill vibe (and not just because it is at least ten degrees cooler than the city on the AKAMP glacier!). Best trick I saw today - freestyle kid jumps end to end over every single jump in succession on his ride down and lands it every single time. At the end of the evening I headed back to Montreal to the company of my partner and our cats, and a delicious dinner of teriyaki bbq skewers and sake. Here are a couple of snaps from today! First ride up the Babalou chair, so great to watch everyone in the park from this perspective!! Riding up the Babalou! Full view of the park while riding up - the pano makes it look a lot flatter than it is. The snowcat runs through the park at the end of each day, and AKAMP participants rebuild the park in a different configuration each day starting at 7AM. Bottom of the run leading right into the chair.
  10. Il ne semble pas qu'un mois se soit écoulé depuis la fin de la saison de ski du Sommet Saint-Sauveur....parce qu'en fait, cela ne fait que 21 jours ! Et pourtant, le buzz de l'AKAMP est réel ! L'AKAMP, qui en est à sa 12e année, est un mirage de parc à neige dans la chaleur de l'été. Cette année, pour la première fois, le snowpark est situé à côté du télésiège Babalou sur le Mont Avila, juste devant le chalet principal. Le nouveau terrain offre quelques avantages, le premier étant un profil plus doux, rendant le parc un peu plus accessible aux skieurs et planchistes débutants en ski acrobatique, et le second étant un parc à neige avec service de remontées mécaniques ! L'AKAMP fonctionne de 9h à 21h tous les jours avec des options pour un abonnement de jour (9h-17h) ou un abonnement de soirée de 17h-21h. Je passe la journée au bureau avant de partir vers 16 h 30, pensant que je serais coincé dans les embouteillages sur la 15, mais il s'est avéré que c'était fluide jusqu'à la 440, puis il y a eu arrêt et passage à Saint-Jérôme - pas mal pour un long week-end vendredi. Quelques gouttes de pluie ont touché mon pare-brise en montant, mais comme AKAMP fonctionne beau temps mauvais temps, j'étais prêt à faire face aux prévisions dans les deux sens - nuageux, avec des menaces de 1-4 mm de pluie après 19h. Je suis arrivé sur place vers 18 h 30 et j'ai bu un verre de cidre en me préparant, en m'inscrivant et en me préparant à prendre ma première chaise de la journée ! La remontée Babalou, pour les non-initiés, est une jolie remontée biplace à déplacement lent et offre une excellente vue sur le parc pendant la montée. Il n'y avait pas beaucoup de monde ce soir, mais il y avait un flux régulier. Le parc a été aménagé avec plusieurs éléments, des rails, des tuyaux, des rampes, et la piste est entretenue de telle sorte que vous pouvez skier sur et hors du télésiège sans avoir à prendre les skis en main. L'ascenseur, cependant, ne va pas jusqu'en haut du parc, donc un peu de randonnée, ou de patinage, ou de saut, selon votre situation, est nécessaire pour atteindre le sommet, où il y a quelques modules supplémentaires installés. Je suis arrivé un peu tard, alors je garde la randonnée pour demain. J'ai passé les deux heures suivantes à descendre la piste rapide et dure, probablement cuite au soleil de l'après-midi, car juste sous la surface, elle était encore moelleuse. Je ne fais pas de parc, mais il est relativement facile de skier autour des éléments et de respecter l'espace et le timing des freestylers qui utilisent ces éléments. Avec un assortiment de musique jouée au sk8 park ci-dessous, c'est une ambiance super cool (et pas seulement parce qu'il fait au moins dix degrés de moins que la ville sur le glacier de l'AKAMP). À la fin de la soirée, je suis retourné à Montréal en compagnie de mon partenaire et de nos chats, et un délicieux dîner de brochettes de bbq teriyaki et de sake. Voici quelques photos d'aujourd'hui ! La première fois que j'ai monté la chaise Babalou, c'est génial de voir tout le monde dans le parc de ce point de vue !! Monter le Babalou ! Vue d'ensemble du parc pendant la montée - le pano donne l'impression qu'il est beaucoup plus plat qu'il ne l'est. La dameuse traverse le parc à la fin de chaque journée et les participants de l'AKAMP reconstruisent le parc dans une configuration différente chaque jour à partir de 7h. En bas de la piste menant directement à la chaise.
  11. A la fin de la journée du 8 juin, il semblait que certaines conditions seraient encore bonnes le 9 juin, surtout avec le maximum prévu de 30C ! J'ai passé une bonne partie de la journée à me détendre avant de monter à la montagne en fin d'après-midi. Cette fois-ci, je me suis dit que je resterais sur la partie supérieure et que je m'entraînerais à faire des virages sur ce qui restait du sommet du 70 Ouest. C'était une très belle journée pour monter tranquillement au sommet de La Plagne tout en profitant du soleil et de la forêt environnante. J'ai passé jusqu'à ce que le soleil commence à s'enfoncer en pratiquant des virages, et j'ai pris quelques clichés, puis je suis rentré chez moi pour dîner en ville. Vue du haut du pitch du 70 Ouest - toujours sans discontinuité avec une mince couche de sucre brun. Vue sur le sommet du 70 Ouest. Vue sur la 70 Ouest sur un coucher de soleil brumeux. Haut du 70 Ouest pano juste avant le coucher du soleil.
  12. At the end of the day on June 8th it seemed certain conditions would still be great on the 9th especially with the anticipated high of 30C! I spent much of the day relaxing before heading up to the mountain for late afternoon. This time, I figured I'd just stay on the top section and practice slide turns on what was left of the 70 Ouest top. It was a perfectly beautiful day to take a leisurely hike up the top of La Plagne while enjoying the bright sun and surrounding forest. I spent up until the sun began to sink practicing turns, and took some snaps, and headed home for dinner in the city. Looking down the top pitch of the 70 Ouest - still unbroken with thin coverage with brown sugar. Looking up at the top of the 70 Ouest. Looking down the 70 Ouest on a hazy sunset. Top of 70 Ouest pano just before sunset.
  13. Après avoir descendu le 70 Ouest à ski la nuit du 6, j'étais presque sûr que tous nos espoirs et nos rêves d'une ouverture le 8 juin à côté de l'ouverture du parc aquatique étaient détruits : Dans la partie supérieure du 70 Ouest, il restait un chemin étroit entre la seule échapée de la piste, et la moitié de la partie inférieure était complètement manquante, ayant malheureusement fondu. Pour mon plus grand plaisir, l'un des premiers messages que j'ai vu sur mon téléphone ce matin-là était une vidéo affichée par le Sommet Saint-Sauveur de leur intrépide dameuse en train de nettoyer la piste - comme il s'avère que la neige était cachée, juste assez pour prévoir une ouverture samedi le 8 juin entre 10h et 13h ! J'étais déterminé à faire les premières traces ! Cependant, comme nous le savons tous, je ne suis pas une personne fonctionnelle du matin, j'ai donc décidé de faire une randonnée et de descendre en voiture ! Je me suis dit que c'était probablement la dernière bonne occasion que j'aurais de sortir sur mon snowboard puisque je n'allais certainement pas essayer de faire courir tous les passionnés le lendemain avec mon expérience de boarder débutant, et l'attrait d'une piste douce vierge et fraîchement entretenue était impossible à résister ! J'ai donc emballé la voiture et j'ai bravé les embouteillages brutaux de l'heure de pointe pour arriver à la montagne vers 17h environ. Comme le parc aquatique n'était pas officiellement ouvert et que la clôture avait été installée pour dissuader quiconque de s'y faufiler (parce que la responsabilité est une chose !), j'avais prévu de me garer près du sommet de La Plagne et de ne redescendre qu'à mi-chemin juste avant le terrain inférieur, puis de remonter à pied. Mais d'abord, je devais le voir par moi-même : Je me suis garé au lodge et j'ai marché jusqu'à la base, pour voir la bande parfaitement entretenue du terrain du 70 Ouest inférieur. A ce moment là, ma copine de snowboard Ilana a terminé sa descente, arrivée un peu plus tôt que moi. Elle aussi s'était garée près du sommet de La Plagne et nous nous sommes dirigés vers sa voiture pendant qu'elle me remplissait dans des conditions absolument magnifiques. Après m'être préparé à la voiture, j'ai marché jusqu'à La Plagne, passé cette chaise et jusqu'à L'Etoile, puis j'ai profité de la neige parfaitement damée pour rafraîchir ma boisson. J'ai pris quelques photos et j'ai commencé à descendre. L'équipe de damage du Sommet Saint-Sauveur n'a pas déçu - avec seulement quelques autres traces d'autres skieurs et planchistes qui avaient osé s'y glisser, ce fut un après-midi absolument parfait pour profiter de la solitude et du soleil pour descendre les purées de pomme de terre. J'ai fait les 2/3 de la descente, j'ai fait une petite pause, puis je me suis préparé à remonter. Au lieu de remonter directement la 70, je me suis promené dans le Silver Park, et j'ai pris quelques photos de ce qu'il en restait. J'ai enfin retrouvé le sommet, j'ai terminé la boisson que j'avais commencée plus tôt en me relaxant sur l'Etoile et en profitant du soleil couchant mais pas encore couché, puis je suis revenu en voiture en attendant le jour des dernières sorties en télésiège au Québec. Le mirage était visible de la loge de base, alors que le fond était plus ou moins de cassonade, le reste de la 70 Ouest s'est plutôt bien nettoyé. La randonnée commence par la courbe supérieure de La Plagne (lors d'une randonnée précédente, j'avais gracieusement reçu l'autorisation du propriétaire de traverser sa pelouse pour me rendre sur le sentier). J'ai pris un moment pour vérifier la vue du haut de la chaise La Plagne ! Au sommet de l'Etoile. Pano du haut du 70 Ouest, vous pouvez voir d'après les traces de pieds à quel point il est doux après le damage ! La vue depuis la chaise. L'état de la neige m'a permis de refroidir ma boisson très facilement ! Je me prépare à descendre ! Vue de la partie centrale du 70 Ouest depuis la sortie du Silver Park lors de ma remontée. Il y avait encore un assez gros monticule de neige dans le Silver park ! Pano de la grande roue à la fin de ma randonnée tout en savourant le reste de ma boisson encore fraîche !
  14. After skiing down the 70 Ouest the night of the 6th, I was pretty sure all our hopes and dreams for a June 8th opening alongside the waterpark opening were dashed: The top pitch of the 70 Ouest had a narrow path remaining between the only break in the trail, and half the bottom pitch was missing entirely, having sadly melted away. To my absolute delight, one of the first posts I saw on my phone that morning was a video posted by the Sommet Saint-Sauveur of their fearless groomer polishing up the trail - as it turns out they had a secret stash of snow, just enough to anticipate opening from 10AM to 1PM on Saturday June 8th! I was determined to make first tracks! However, as we all know I'm not a functional morning person, so decided to drive up and go for a hike and ride down! I figured this was probably the last good opportunity I'd have to get out on my snowboard since I definitely was not going to try and race all the keeners the next day with my beginner boarder experience, and the allure of a pristine, freshly groomed soft trail was impossible to resist! So I packed up the car and braved the brutal rush hour traffic (people geez, why you gotta quit so early on Fridays?!) to make it to the mountain for about 5pm or so. Since the waterpark was not officially open and the fence had been installed to deter anyone from sneaking in (because liability is a thing!), I planned to park near the top of La Plagne again and ride only halfway down just before the bottom pitch and then hike back up again. But first, I had to see it for myself: I parked at the lodge and walked over to the base, to see the perfectly groomed strip of the bottom 70 Ouest pitch. Just at that moment, my snowboarding buddy Ilana finished her descent, having arrived just a bit earlier than I. She too, had parked near the top of La Plagne so we headed back up to her car while she filled me on on the absolutely beautiful conditions. After getting ready at the car, I hiked up La Plagne past that chair and over to L'Etoile and then made use of the perfectly groomed snow to chill my beverage. I took a couple of snaps and then started making my way down. The grooming team at Sommet Saint-Sauveur did not disappoint - with only a few other tracks by some other ski/riders who had dared to sneak in, this was an absolutely perfect sunny afternoon to ride down the mashed potatoes and enjoy the solitude. I made it 2/3 of the way down, took a little break, and then prepared to hike back up. Instead of going direct up the 70, I wandered into the Silver Park, and caught some snaps of what was left of it. Finally reaching the top again, I finished up the drink I'd started earlier while relaxing on L'Etoile and enjoying the sinking but not yet setting sun, and made my way back to the car, looking forward to a day ahead of the actual last chairlift rides in Quebec! The mirage visible from the base lodge, while the bottom pitch was more or less brown sugar, the rest of the 70 Ouest cleaned up pretty nicely. The hike begins, up through the top curve of La Plagne (in a previous hike I'd graciously received permission from the property owner to cross his lawn to get to the trail). I took a moment to check the view from the top of La Plagne chair! Top of L'Etoile. Pano from the top of 70 Ouest, you can see from the footprints how soft it is after grooming! The view from the chair. The condition of the snow made it very easy to chill my beverage! Getting ready to ride! View of the mid-section of 70 Ouest from the exit of the Silver Park on my hike back up. There was still a pretty big mound of snow in the Silver park! Bullwheel pano from the end of my hike while enjoying the rest of my still chilled beverage!
×
×
  • Create New...